Affichage environnemental des viandes : un autre système de notation est possible

Dans le cadre de l’expérimentation prévue par la loi anti-gaspillage économie circulaire (AGEC) et après plusieurs mois de travail avec le cabinet de conseil EVEA, l’Itab (Institut Technique de l’Agriculture Biologique) et Idèle (Institut de l’élevage), Interbev, a rendu ce 1er juillet 2021 à l’ADEME, son Rapport d’expérimentation d’un affichage environnemental pour la filière des viandes rouges.

Les travaux visent à la construction d’un « score environnemental officiel » en proposant une méthode de

notation à partir d’une Analyse de Cycle de Vie complétée (ACVC), afin de prendre en compte les impacts positifs des systèmes d’élevage herbagers autonomes et pâturants.
Cette nouvelle notation ACVC (schéma ci-joint) améliore nettement les scores ACV des systèmes à l’herbe pour les viandes d’agneau, de vaches allaitantes en traditionnel comme en bio. Par ailleurs, elle dégrade le système « Vache Feedlot USA » en lui attribuant un score classé rouge (2,55).

Par un communiqué daté de ce 8 juillet, Interbev appelle les pouvoirs publics à prolonger et à approfondir les travaux pour aboutir à une base de données environnementales corrigée et complète, ainsi qu’à un score environnemental officiel et fiable, «plutôt qu’un

affichage environnemental erroné car principalement basé sur la seule ACV », alors que la prise en compte du critère biodiversité change considérablement la donne.

+ d’infos : ici.

Extrait du FLASH, la lettre hebdomadaire de Culture Viande n°30 du 30/07/2021